Some like it hot

Avr 27, 2021

© Marc Gabriel Jehouda

Rarement abordées dans la conversation, les couilles trouvent leur écrin de velours sous la plume d’une femme.

Corinne Desarzens aime surprendre et nous faire toucher des sujets auxquels nous n’aurions pas pensé. Ici les couilles, oui, oui, vu avez bien lu, ce n’est pas une coquille. Sujet rebondissant, fuyant, étonnant, il a en tout cas pour effet de nous distraire de notre pandémie quotidienne.

Corinne Desarzens et ses « Couilles de velours » publiées aux éditions d’autre part

par Vincent Aubert