50 nuances de regrets

13 avril 2021

Claude-Inga Barbey, oui, l’humoriste, la comédienne, l’auteure, celle que d’aucuns auraient voulu clouer au pilori parce qu’elle touchait juste, a concocté un élixir de textes cocasses, imparables, ciselés, drôles. Elle dévoile le monde que nous fréquentons tous les jours et le désamorce par sa plume acérée et pleine d’humour. Notre seul voeu, que jamais son encre ne tarisse.

Claude-Inga Barbey toute en nuances

par Vincent Aubert

Autres articles

la Mousse et la Plume

Mousse Boulanger s’attarde à l’essentiel, la fugacité des oiseaux qui nous entourent. Elle les croque avec délicatesse, d’un trait de plume enjoué. Elle les rend plus insaisissables encore en leur tirant le portrait avec humour et connivence. Une légèreté de...

L’oubli ou l’effacement ?

Belle mise en abîme. Une auteure réputée, en fin de vie, perd la mémoire. Donc la capacité de se projeter, d’écrire. Sa petite fille ne se résout pas à laisser partir sa grand-mère dans l’indifférence. Elle veut croire, que jusqu’au bout, les morceaux de la mémoire...

Some like it hot

© Marc Gabriel JehoudaRarement abordées dans la conversation, les couilles trouvent leur écrin de velours sous la plume d’une femme. Corinne Desarzens aime surprendre et nous faire toucher des sujets auxquels nous n’aurions pas pensé. Ici les couilles, oui, oui, vu...

Balance ton écrivain!

L’auteur Pierre Béguin nous montre, avec bonheur, que l’époque où un écrivain pouvait perdre sa nationalité à cause de ses écrits est vraiment révolue! Mais il a fallu se battre de nombreuses années pour obtenir ce privilège! Texte dit et mis en onde par Vincent...

La librairie comme métaphore du monde

Pascal Vandenberghe nous livre un aperçu très pointu du monde de la librairie et de l’édition. Un entretien qui se dévore comme un roman. On est loin de l’ambiance feutrée des librairies d’antan et du calme de la reliure en papier vélin. C’est passionnant, instructif...

Profession: poète

Philippe Jaccottet s’en est allé. Son écriture, sa poésie armée de silences, tout ce qu’il a couché sur papier nous reste. A lire et à relire dans l’ordre et le désordre, comme un précieux alcool dans une bouteille intarissable. « … peu de chose, mais tout de même. »...

Bruno Pellegrino

© Sébastien AgnettiLa lecture à haute voix est très personnelle. Parfois elle nous ferme le livre, et d’autres fois elle nous entraîne à poursuivre. Ici alternent les voix de Vincent Aubert et Elodie Perrelet, qui tentent, chacun avec leur sensibilité, de vous faire...

Un entretien avec Serge Bimpage

Vincent Aubert s’est ingénié à faire lire DEFLAGRATION à différentes personnalités, comme Guy Parmelin, Charles-Ferdinand Ramuz, Jean Ziegler, Fabrice Luchini… L’auteur, Serge Bimpage, leur répond avec beaucoup de malice et d’aplomb.  

« Maman »

Un texte d’Elodie Perrelet, interprété et mis en onde par Vincent Aubert. Les membres du comité de la Compagnie des Mots ont plusieurs cordes à leur arc. Ce confinement leur permet de faire feu de tout bois. Masqués, mais pas muets, ils traquent le plaisir des mots....