Café littéraire à l'Auberge du Cheval-Blanc

La Place de l'Octroi à Carouge.
Arrêt du tram 12 - Place d'Armes

mardi 6 septembre 2016

Pierre de Senarclens

« Pierre de Senarclens »

Pierre de Senarclens va nous présenter son dernier livre, Les illusions meurtrières, dans lequel il nous parle de questions actuelles dans le monde, des passions identitaires, de guerres civiles et de la fragilité des institutions internationales.

Pierre de Senarclens est né le 23 janvier 1942 à Genève. Licencié en droit de l’Université de Genève, Pierre de Senarclens, a un master degree à la Fletcher School of Law and Diplomacy et un doctorat ès sciences politiques à l’Institut universitaire de hautes études internationales à Genève. Il est professeur honoraire de relations internationales à l’Université de Lausanne, ancien vice-président de la Croix Rouge suisse, Pierre de Senarclens - Les illusions meutrièresancien directeur de la division des droits de l’homme et de la paix à l’UNESCO et un des fondateurs de l'Organisation mondiale contre la torture.

Pierre de Senarclens a écrit d’importants ouvrages d’Histoire et de Relations Internationales, notamment sur le Nationalisme et la mondialisation et du rôle des émotions dans la dynamique des processus socioculturels.

Venez rencontrer quelqu'un qui pose des questions contemporaines, sur le rôle des États, de la religion, de la misère et de l’insécurité, des problèmes qui nous touchent tous.

La soirée sera animée par Doina Bunaciu et par les interludes musicaux de Mirko Verdesca.

En vous adressant mes chaleureuses salutations, je me réjouis de partager avec vous ce très beau moment à venir.
18:30 à 20h à l'Auberge du Cheval-Blanc (voir plan). Entrée libre.

Doina Bunaciu
Présidente

Remerciements

Nous remercions vivement la Ville de Carouge, la Ville de Genève et la Loterie romande de leur soutien.

Comité : Denise Martin, Vincent Aubert, Pierre Béguin, Maxime Maillard.

Doina Bunaciu
présidente de la Compagnie des Mots

Soutenu par la ville de Genève    Souten par la loterie romande   Soutenu par la ville de Carouge