Les rencontres passées de la Compagnie des Mots

mardi 6 mars 2018

« Alphonse et Michel Layaz »

 

auteurs et père et fils, ainsi que la remise du Prix Adam de l’Académie romande 2017

Nous avons le plaisir de vous inviter à une soirée spéciale et cela pour deux raisons. D’abord, il n’est pas courant d’avoir comme invités deux auteurs père et fils; ensuite il est encore moins courant d’assister à la cérémonie de remise d’un prix littéraire au cours de l’une de nos soirées. Lors de cette remise, nous aurons le privilège de recevoir des personnalités du monde littéraire romand et en particulier Monsieur Pierre Alain, directeur de l’Académie romande, responsable des Prix littéraires.

Layaz, Alphonse et Michel

Outre le lien familial, il y a beaucoup de choses en commun entre les deux auteurs : le désir d’écrire, la littérature et le journalisme, et la peinture. Mais la manière d’entremêler toutes ces passions est très différente.

Alphonse LayazAlphonse Layaz - "La passagère" (livre)Alphonse Layaz fait ses études à Fribourg, obtient un diplôme des arts et métiers à Vevey puis il travaille comme journaliste sur la chaîne de radio Espace 2.

En parallèle, il pratique la peinture à l’huile. Il est auteur de pièces radiophoniques, de romans, de recueils de nouvelles et de poésie.

En 2011, il publie Automnales aux éditions d’Orzens, ouvrage dans lequel il illustre pour la première fois ses propres texte.

Le 3 octobre il présentera « La passagère », Ed. l’Aire.

 

Michel LayazMichel Layaz - "Louis Soutter, probablement" (livre)Après avoir obtenu sa licence ès lettres à l’Université de Lausanne en 1989, Michel Layaz décide de se consacrer à l’enseignement tout en dirigeant parallèlement “Aparté”, une galerie d’art lausannoise qui se consacre aux artistes contemporains.

Depuis 1992, il a publié plusieurs livres, la majorité aux Éditions Zoé. Les légataires; Les larmes de ma mère pour lequel il reçoit le Prix Michel Dentan 2003 ainsi que le Prix des auditeurs 2004 de la Radio suisse romande.

Ensuite Michel Layaz publie Le Nom des pères et autres récits ainsi que La joyeuse complainte de l’idiot.

Le livre présenté dans la soirée du 3 octobre sera « Louis Soutter, probablement ». Editions Zoé.

La soirée sera animée par Jacqueline Merk et Doina Bunaciu.